La subvention aux petites entreprises est améliorée et prolongée jusqu’à la phase verte du plan de rétablissement

FREDERICTON (GNB) – Opportunités NB lance la deuxième phase du programme de subvention de rétablissement des petites entreprises du Nouveau-Brunswick. La deuxième phase du programme comprend des améliorations à l’accessibilité et le versement d’une aide aux petites entreprises qui ont été touchées par la pandémie de COVID-19.

Les entreprises qui ont accédé à la subvention au cours de la première phase ont toujours le droit de présenter une demande pour obtenir le montant disponible au complet dans le cadre de la deuxième phase, qui s’applique aux pertes enregistrées à partir du 1er avril 2021.

Parmi les modifications de la deuxième phase :

  • Les entreprises admissibles peuvent demander une subvention non remboursable d’un montant maximal de 5000 dollars pour compenser les répercussions continues de la pandémie lors des périodes de resserrement des mesures et des restrictions de santé publique.
  • Auparavant, les entreprises pouvaient seulement avoir accès aux subventions dans les zones en phase orange, rouge ou dans les zones en confinement. Les entreprises peuvent désormais avoir accès à cette aide dans les zones en phase jaune, orange, rouge ou dans les zones en confinement.
  • Figurant dans le montant de 5000 dollars disponible pour les entreprises, il peut y avoir une subvention unique pouvant atteindre 300 dollars pour rembourser les frais associés à la préparation des demandes de subvention.
  • Il y a eu réduction du seuil de la baisse des ventes d’une année à l’autre qui passe de 30 pour cent à 20 pour cent comparativement au même mois en 2019.
  • Le programme demeurera ouvert aux entreprises admissibles jusqu’à ce que le Nouveau-Brunswick atteigne la phase verte du plan de rétablissement.

« La pandémie a été imprévisible, mais notre engagement à l’égard du milieu des affaires ne l’est pas », a affirmé la ministre du Développement économique et des Petites entreprises, Arlene Dunn, qui est aussi ministre responsable d’Opportunités NB. « Grâce aux changements que nous apportons au programme, les entreprises du Nouveau-Brunswick continueront de recevoir l’aide nécessaire en temps opportun. »

Les demandes seront acceptées à partir du 1er juin.

Les entreprises provenant des secteurs admissibles définis qui ont fait l’objet de mesures de santé publique accrues (phase jaune, orange, rouge ou phase de confinement) et touchées par les mesures limitant les déplacements non essentiels jusqu’au Nouveau-Brunswick peuvent demander une aide financière non remboursable d’un montant maximal de 5000 dollars s’ils répondent aux autres critères.

Les entreprises admissibles comprennent les restaurants (sauf les restaurants offrant le service au volant), les traiteurs, les débits de boissons, les entreprises offrant des services personnels (barbiers, coiffeurs et spas), les gymnases et installations de conditionnement physique, les centres d’amusement, les salles de bingo, les arcades, les cinémas, les grandes salles de spectacle, les exploitants touristiques admissibles et les entreprises de détail non essentielles qui se trouvaient dans des zones de confinement.

Renseignements pour les médias :

David Kelly, communications, Opportunités NB, david.kelly2@gnb.ca.