Le 16 janvier 2017, FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial prévoit tirer parti de ses actifs actuels pour stimuler davantage la croissance dans l’une des industries où la croissance est la plus rapide au Canada.

Le gouvernement provincial a fait des gains dans le secteur des services de soutien aux entreprises grâce, en partie, à sa main-d’œuvre bilingue, à son infrastructure de télécommunications et aux entreprises existantes.

« Le secteur des centres de services aux entreprises est en constante évolution, car, de plus en plus, les interactions avec la clientèle ont lieu en ligne et les services aux entreprises sont offerts en ligne », a affirmé la ministre du Développement économique, Francine Landry, qui est également ministre responsable d’Opportunités NB. « En relevant les défis au fur et à mesure qu’ils se présentent, nous créerons de nouvelles possibilités d’emplois hautement qualifiés et bien rémunérés au Nouveau-Brunswick, particulièrement pour les jeunes. »

Le secteur des centres de services aux entreprises a été défini comme prioritaire dans le Plan de croissance économique du Nouveau-Brunswick. Ce secteur représente un des principaux secteurs d’exportation de la province, générant près de un milliard de dollars par année en recettes d’exportation. Étant donné que l’industrie s’étale dans toute la province, toutes les régions auront la possibilité de bénéficier de sa croissance.

« Alors que le Nouveau-Brunswick continue de faire d’importants progrès, il est essentiel de travailler ensemble pour nous assurer que la province demeure un endroit concurrentiel où travailler, vivre et élever une famille », a dit Mme Landry.

Mme Landry a indiqué que les gens sont la ressource la plus précieuse de la province et qu’ils peuvent faire du plan une réalité en profitant des possibilités offertes, en créant leur propre réussite et en participant à celle du gouvernement provincial.

Opportunités NB dirigera le travail du gouvernement dans ce secteur avec le soutien du ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, de la Société de développement régional et du Secrétariat du Conseil de l’emploi. L’association de l’industrie sera également un partenaire important, tout comme les collèges communautaires.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

Mary-Anne Hurley-Corbyn, communications, Opportunités NB, 506-476-7596.