Nouvelle Mesures de la COVID-19

La politique de vaccination du Nouveau-Brunswick pour certaines entreprises et organisations, ainsi que certains services

La pandémie étant toujours en cours, le gouvernement du Nouveau-Brunswick met en œuvre des changements en ce qui concerne la vaccination pour la COVID-19 et certaines entreprises et organisations, ainsi que certains services de la province. En prenant en considération la situation actuelle au Nouveau-Brunswick, le gouvernement reconnaît que vivre avec la COVID-19 nécessite des mesures pour compenser le risque de transmission dans certains milieux sociaux. Ces mesures permettront de freiner la propagation de la COVID-19 lorsque des personnes se rassemblent dans des endroits restreints ou restent assises pendant de longues périodes.

ONB, par l’intermédiaire de son équipe de navigateurs d’affaires, continuera à travailler avec les entreprises du Nouveau-Brunswick pour les aider à bien comprendre et à mettre en œuvre des plans de preuve de vaccination pour leurs entreprises. Cette mesure est une exigence mandatée par le gouvernement et, en la respectant, les entreprises se conformeront à la Loi sur la santé publique.

Pour plus de détails en ce qui concerne ces changements, lisez la FAQ.

Si vous avez d’autres questions, nos Navigateurs d’affaires peuvent vous aider par téléphone ou par courriel.

Rétablissement de l’état d’urgence

Le gouvernement provincial a annoncé que, en raison du nombre actuel d’hospitalisations liées à la COVID-19, l’état d’urgence est rétabli et un arrêté obligatoire entrera en vigueur à 23 h 59 le 24 septembre 2021. Il comprendra de nouvelles mesures visant à limiter les contacts, à garantir le maintien d’une distanciation physique et à exiger de certaines entreprises et activités qu’elles appliquent une politique de vaccination ou de dépistage et de port du masque sur le lieu de travail.

Toutes les mesures déjà annoncées par la Santé publique demeurent en vigueur. Les mesures supplémentaires suivantes seront mises en place en vertu de l’arrêté obligatoire :

  • Il faut limiter ses contacts aux personnes de son ménage plus les mêmes 20 contacts.
  • Les rassemblements à l’intérieur sont limités aux mêmes 20 contacts.
  • Il n’y a aucune limite concernant les rassemblements à l’extérieur, pourvu qu’il soit possible de respecter les consignes de distanciation physique.
  • Les entreprises et les activités où les gens se rassemblent ou font de l’exercice, y compris les musées, les cinémas, les salles de théâtre, les salles de bingo, les casinos, les centres d’amusement, les arénas, les salles de jeux, les salles de billard, les établissements qui présentent des spectacles, les mariages, les funérailles, les centres de conditionnement physique, les studios de yoga et autres lieux semblables, doivent s’assurer que tous leurs employés sont pleinement vaccinés ou portent un masque en tout temps et subissent régulièrement des tests de dépistage. Les clients et les participants à ces événements doivent toujours être pleinement vaccinés.
  • Les entreprises, les services et les activités où une preuve de vaccination n’est pas requise, comme les épiceries, les magasins de détail, les entreprises privées et les bibliothèques, doivent assurer le respect des consignes de distanciation physique.
  • Les lieux de culte peuvent soit s’assurer que toutes les personnes présentes montrent une preuve de vaccination complète, soit mettre en place les mesures suivantes :
    • fonctionner à 50 % ou moins de leur capacité d’occupation;
    • assurer le respect des consignes de distanciation physique;
    • assurer le port du masque en tout temps;
    • inscrire le nom de tous les participants dans un registre ou attribuer des places à l’avance;
    • éliminer le chant;
    • interdire l’entrée à toute personne présentant des symptômes de COVID-19 ou ayant reçu l’instruction de s’isoler.

Les entreprises peuvent se procurer des trousses de dépistage rapide auprès de leur chambre de commerce locale. De plus amples renseignements sur le programme sont disponibles en ligne.

Toutes les mesures de la Santé publique actuelles resteront également en place, y compris le port obligatoire du masque dans les espaces publics intérieurs et l’obligation de présenter une preuve de vaccination complète pour accéder à certains événements, services et entreprises. En outre, toute personne qui entre au Nouveau-Brunswick doit préalablement s’inscrire au Programme d’enregistrement de voyage du Nouveau-Brunswick.

Des agents d’application de la loi mèneront des contrôles ponctuels aux frontières et dans les commerces. Des amendes seront imposées aux entreprises et aux personnes qui ne respectent pas les règles. En vertu de l’arrêté obligatoire, les amendes peuvent s’élever de 480 $ à 20 400 $.  Le gouvernement révisera l’arrêté obligatoire toutes les deux semaines.