Chef de file au Canada atlantique, Dallas Mercer Consulting (DMC), entreprise de gestion des réclamations liées aux incapacités et de sécurité au travail, prend de l’expansion et ouvre un nouveau bureau à Moncton, où quatre gestionnaires en matière de gestion des incapacités ont été embauchés afin de répondre aux besoins des entreprises du Nouveau-Brunswick en matière d’indemnisation des travailleurs.

« La plupart des employeurs pensent que rien ne peut être fait pour diminuer les coûts liés à la gestion des incapacités, a signalé la présidente et chef de la direction, Dallas Mercer. En réalité, l’équipe d’experts de DMC composée de professionnels passionnés et chevronnés parvient à réduire de 91 % le coût de l’indemnisation des travailleurs pour leurs clients, même après avoir payé les honoraires de DMC. »

DMC a été fondée en 2002 pour aider les employeurs lorsque ceux-ci se heurtent à des questions coûteuses et chronophages d’indemnisation des travailleurs. Plus de seize ans plus tard, l’entreprise compte désormais plus de 500 clients d’un océan à l’autre, une équipe de 27 employés et une gamme de services élargie, notamment la consultation en santé et en sécurité, la formation en matière de sécurité, et l’hygiène au travail.

Dallas Mercer a fait de la défense des employeurs dans tout le pays son métier et sa passion. Elle a commencé sa carrière dans le monde de l’indemnisation des travailleurs en 1989 avant de se joindre au Newfoundland and Labrador Employers’ Council (NLEC) en 1997. Ces expériences lui ont fait comprendre que la plupart des employeurs n’ont pas toujours les connaissances, le temps, ni les ressources nécessaires pour veiller à un règlement juste des demandes d’indemnisation des accidents du travail.

Au vu du succès que connaît DMC dans d’autres provinces, Mme Mercer est persuadée que l’entreprise réduira de façon substantielle les taux d’indemnisation des accidentés du travail et les coûts internes pour les employeurs du Nouveau-Brunswick.

« Nous avons hâte d’aider les employeurs du Nouveau‑Brunswick à mieux comprendre l’indemnisation des accidents au travail, leur rôle et ce qu’ils peuvent faire pour réduire leurs coûts, souligne Dallas Mercer. En tant qu’employeurs, ils peuvent avoir une incidence directe sur la contribution des travailleurs au régime d’indemnisation. »

Grâce à l’expansion nationale qui se profile, Mme Mercer ajoute que DMC s’attend à créer de nombreux postes à temps plein au Nouveau-Brunswick afin de servir les deux communautés linguistiques. « En se prévalant des services offerts par DMC, les employeurs sauront avec certitude que leur dossier sera bien géré et que leurs employés pourront retourner au travail rapidement et en toute sécurité. »

Pour ceux qui souhaiteraient en apprendre davantage sur la manière dont on peut influer sur le coût associé à l’indemnisation des travailleurs, Dallas et son équipe animeront une série d’ateliers axés sur les employeurs au Nouveau-Brunswick en avril et en mai, en partenariat avec les chambres de commerce et les agences de développement économique locales.

Séminaires à venir

Le 9 avril – Hôtel Delta Beausejour, Moncton https://www.eventbrite.ca/e/what-employers-need-to-know-about-their-worksafe-costs-dmc-tickets-58878512215

Le 24 avril – Hilton Saint John https://www.eventbrite.ca/e/what-employers-need-to-know-about-their-worksafe-costs-dmc-tickets-59227959421

Le 30 avril – Crown Plaza, Fredericton https://www.eventbrite.ca/e/what-employers-need-to-know-about-their-worksafe-costs-dmc-tickets-59227758821

Le 2 mai – Rodd Miramichi River, Miramichi https://www.eventbrite.ca/e/what-employers-need-to-know-about-their-worksafe-costs-dmc-tickets-59228063733

Pour en savoir plus, visitez www.dmconsulting.ca.