Ce billet a été publié pour la première fois en janvier. Il est publié de nouveau aujourd’hui pour souligner la remise du prix Startup Canada de l’entrepreneur d’âge d’or à Ali Ghorbani jeudi dernier.

L’Institut canadien sur la cybersécurité, une plaque tournante innovatrice pour la recherche, la formation et la collaboration de l’industrie, voit le jour aujourd’hui à l’Université du Nouveau-Brunswick, bénéficiant de plus de 4,5 millions de dollars en financement et d’un partenariat de recherche établi avec une entreprise technologique mondiale, IBM.

Le Nouveau-Brunswick, qui souhaite transformer davantage son paysage économique en une économie du savoir, poursuit son orientation stratégique concernant l’innovation en cybersécurité. Ce nouvel institut formera des professionnels de la cybersécurité hautement qualifiés et offrira une recherche de pointe en ce qui concerne l’un des problèmes les plus urgents auxquels font face les gouvernements et les entreprises privées dans le monde.

« Cette harmonisation de nos ressources pédagogiques avec le perfectionnement de la main-d’œuvre et la grappe industrielle de renommée mondiale déjà établie au Nouveau-Brunswick renforce davantage la position de la province en tant qu’épicentre de la cybersécurité au Canada », a mentionné le président-directeur général d’Opportunités NB (ONB), Stephen Lund.

« IBM est fière d’être la première partenaire en recherche et développement de l’Institut et d’aider le Nouveau-Brunswick à se bâtir une économie du savoir. La demande de professionnels de la cybersécurité hautement qualifiés est l’un des plus grands défis que l’industrie a à relever aujourd’hui et cette demande ne fera qu’augmenter. Ensemble, nous adoptons un rôle actif pour combler les lacunes en matière de compétences qui existent dans le secteur de la cybersécurité de la province, nous faisons de la sensibilisation pour attirer de nouveaux talents et nous collaborons avec les éducateurs pour fournir des outils de formation de la prochaine génération, » a ajouté le chef de la technologie de l’information de Sécurité IBM, Sandy Bird.

Ali Ghorbani, qui est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en cybersécurité à l’UNB et l’ancien doyen de la faculté d’informatique, agira à titre de directeur de l’Institut. Nous nous sommes récemment entretenus avec lui au sujet, entre autres, de l’Institut et du leadership du Nouveau-Brunswick en matière de cybersécurité.

Visionnez l’entretien ci-dessous.

Le Nouveau-Brunswick met en œuvre un plan d’action délibéré visant à tirer profit de notre grappe industrielle de renommée mondiale et à améliorer le perfectionnement de la main-d’œuvre, l’éducation et la recherche en cybersécurité. Pour en apprendre davantage, consultez le site Web CyberNB.ca.

Écrit par Heather MacLean