Fiddlehead Technology, de Moncton, se donne la mission de révolutionner les chaînes d’approvisionnement dans l’industrie alimentaire et des boissons par l’analyse des mégadonnées, ainsi que de favoriser la production de meilleurs aliments tout en réduisant le gaspillage.

Le succès de l’entreprise est né de sa relation avec son premier client d’envergure, la société McCain Foods du Nouveau-Brunswick. Plus tôt cette année, le géant néo‑brunswickois du surgelé a acquis une participation minoritaire, mais importante de Fiddlehead, devenant ainsi l’unique actionnaire de l’entreprise en compagnie de son cofondateur et PDG, Shawn Carver.

ONB s’est entretenue avec M. Carver pour en savoir plus sur les projets de l’entreprise en 2021.

ONB : Qu’a signifié l’annonce de l’acquisition d’une part de votre entreprise par McCain, en février?

Fiddlehead Technology Shawn Carver : McCain est le client à l’origine de la fondation de Fiddlehead, et nous travaillons avec la société depuis plus de six ans maintenant. Au départ, nous lui fournissions des services prévisionnels, auxquels s’ajoutent aujourd’hui des mandats d’analyse de données sur mesure. Son investissement dans notre entreprise vient encore confirmer la pertinence de nos solutions pour elle, et nous permettra de poursuivre notre développement. Nous avons reçu la nouvelle avec grand bonheur! Au cours des 12 à 18 prochains mois, nous prévoyons de doubler nos effectifs, et je suis impatient de travailler avec de nouvelles personnes talentueuses.

D’ailleurs, vous avez réussi à recruter des talents internationaux. Qu’en est-il?

Nous avons effectué plusieurs embauches à l’international, oui. L’une des premières a été celle d’un ingénieur chevronné, de Chine. Il est un membre remarquable de l’équipe depuis cinq ans maintenant. L’un de nos experts principaux en mégadonnées est originaire d’Iran; il nous a rejoints depuis la Malaisie. Il était alors employé dans le domaine de l’analyse des données et souhaitait s’installer chez nous. Nous avons eu le bonheur de lui offrir son premier emploi au Canada et de l’accueillir au Nouveau‑Brunswick avec sa famille.

En décembre, un nouvel ingénieur de données de São Paulo, au Brésil, s’est joint à nous. Il s’est merveilleusement bien intégré à l’équipe, même s’il n’a pas encore pu rencontrer tous ses collègues en personne en raison de la COVID-19.

Nous poursuivons notre recherche de talents d’ici et d’ailleurs, comme en témoigne l’embauche récente d’un autre excellent candidat, cette fois d’Algérie.

Quels postes Fiddlehead cherche-t-elle à pourvoir à Moncton?

Les fonctions d’expert en mégadonnées sont incontournables, et nous recherchons en ce sens des éléments possédant un bagage en mathématiques ou statistiques appliquées, par exemple. Les candidats peuvent venir de domaines variés, de la physique à la bioinformatique, en passant par l’actuariat. Nous nous intéressons aussi à leurs compétences en informatique, notamment à leur maîtrise de langages de programmation comme Python. Par ailleurs, nous recherchons des personnes ayant de bonnes aptitudes de communication, un attribut important de nos experts en mégadonnées, qui doivent assurer une bonne compréhension chez les intervenants dans nos affaires.

Ensuite, il y a le poste d’ingénieur de données. Les personnes qui assument de telles fonctions voient à la communication des données des systèmes de nos clients à nos systèmes en vue de leur analyse et de leur retransmission aux clients. En gros, leur tâche consiste à mettre en place des voies de communication des données. Pour ces postes, nous demandons une formation en informatique avec des compétences en modélisation et en architecture de données, en conception de schémas, en bases de données, etc.

Comment votre stratégie de recrutement s’articule-t-elle? À quelles organisations avez-vous fait appel pour la réaliser?

Nous misons sur toutes les excellentes ressources offertes par la province, ce qui nous donne l’occasion notamment de travailler avec l’équipe d’ONB, EPFT ou encore les universités et les collèges communautaires. À vrai dire, les compétences que nous recherchons sont à la fois très demandées et rares. Voilà pourquoi nous ne pouvons pas limiter notre champ d’action ou attendre que le bon candidat nous trouve.

Nous avons contribué directement à l’immigration d’un travailleur pour son premier emploi au Canada, et tout s’est bien passé. Les employeurs du Nouveau-Brunswick disposent de nombreuses ressources et beaucoup de gens sont là pour les appuyer. ONB, par exemple, nous a soutenus dans nos démarches d’embauche et nos déplacements à des colloques importants, et l’organisme nous a aussi consenti une aide financière. Cela a permis de réduire quelque peu les risques liés à l’embauche de talents de l’étranger, ce qui est crucial.

McCain Foods nous a également aidés à dénicher des employés grâce à son réseau et à ses stratégies de recrutement impressionnants. Son Global Technology Centre, à Florenceville-Bristol, illustre à quel point l’entreprise est une ressource inestimable pour la province. McCain Foods peut être extrêmement fière d’avoir attiré dans la région de brillants éléments de partout. La province peut s’en réjouir aussi. Et, encore une fois, grâce à la confiance soutenue de McCain, nous poursuivrons certainement dans cette veine.

Consultez la page des offres d’emploi de Fiddlehead pour voir les postes offerts.

Si votre entreprise s’intéresse au recrutement à l’international, veuillez communiquer avec Kim Webb, spécialiste, Engagement des clients d’ONB, à kim.webb@onbcanada.ca.