Le Plan de croissance économique cible la cybersécurité comme possibilité de croissance

28 août 2017

Le 28 août 2017, FREDERICTON (GNB) – La cybersécurité, une industrie qui génère déjà des milliards de dollars, devrait doubler de taille au cours des cinq prochaines années, et le gouvernement provincial croit que le Nouveau-Brunswick est bien placé pour participer à cette croissance.

« Le Nouveau-Brunswick a élaboré une stratégie globale de cybersécurité », a déclaré la ministre du Développement économique, Francine Landry, qui est également ministre responsable d’Opportunités NB. « Le secteur de la technologie est en plein essor dans notre province, qui compte aussi des établissements d’enseignement postsecondaire novateurs et l’une des plus grandes bases militaires du Canada. »

Selon Mme Landry, le volet de la cybersécurité du Plan de croissance économique du Nouveau-Brunswick pourra ainsi servir à renforcer le rôle de la province en tant que plaque tournante de la cybersécurité au Canada et à harmoniser les ressources en éducation afin de favoriser le développement intersectoriel des possibilités. Le gouvernement a mis sur pied CyberNB pour réaliser ces objectifs.

« CyberNB est une initiative de développement économique stratégique lancée par Opportunités NB et dirigée par Allen Dillon, un expert en cybersécurité, a dit Mme Landry. L’initiative englobe la recherche et l’éducation postsecondaire, les entreprises en démarrage et les nouveaux produits, l’infrastructure physique, l’infrastructure numérique et le perfectionnement de la main-d’œuvre. »

Des milliards d’activités de cybersécurité font l’objet d’une surveillance quotidienne dans plus de 130 pays. La cybersécurité est l’une des industries axées sur les technologies qui connaissent la plus grande croissance à l’échelle mondiale.

« Nous nous réjouissons à la perspective de travailler ensemble pour développer une grappe de la cybersécurité dynamique qui attire des investissements de partout dans le monde et qui offre de bonnes possibilités de carrière aux gens du Nouveau-Brunswick », a affirmé Mme Landry.

La stratégie de cybersécurité a été élaborée avec des chefs de file de l’industrie, des universitaires et le gouvernement. Il s’agit d’une stratégie de croissance qui vise à créer des emplois de grande valeur et qui devrait avoir des répercussions positives sur le produit intérieur brut de la province au cours des cinq prochaines années.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

Carolyn McCormack, communications, Opportunités NB, 506-453-8168.